Milieu & Culture

Milieu & Culture

Spiruline : au commencement, l’eau

La spiruline vit dans un milieu liquide. Au commencement, il y a donc l’eau.
Contrairement à une idée reçue, la culture de spiruline est très économe en eau, car l’eau des bassins est sans cesse recyclée.

La spiruline a une particularité : elle absorbe à merveille tous les éléments présents dans son milieu, à l’image d’une éponge. La qualité de l’eau utilisée est donc primordiale, pour s’assurer qu’elle ne contienne pas d’éléments indésirables au départ !

Parmi tous les facteurs pouvant influencer la qualité de la Spiruline, l’eau est le premier et sans aucun doute l’un des plus déterminants.

A la ferme des Monts d’Ardèche, le réseau du hameau de Mazabrard nous livre une eau provenant du captage protégé d’une source de montagne. Elle est contrôlée et livrée sans traitement. Cette eau allie la pureté d’une source naturelle et la sécurité de contrôles rigoureux.

Vue sur la rivière en Ardèche
l’eau en Ardèche
Vue d'un bassin de spiruline après intégration de la bio-masse.
Vue de bassins en phase de démarrage

Milieu de vie

La Spiruline se développe dans une eau légèrement salée et au pH élevé. Dans nos cultures, nous maintenons le pH aux alentours de 10. En se développant, la Spiruline a tendance à faire monter le pH. La régulation se fait naturellement par adjonction d’un gaz naturel : le CO2.
Ce pH élevé est un énorme avantage : il y a peu de volontaires pour venir cohabiter ! Cela limite les risques de contamination.

Le milieu de culture doit également contenir la nourriture de la spiruline. Nous lui apportons donc des minéraux, et des oligo-éléments.

Notre spiruline est installée dans des bassins avec une hauteur faible hauteur d’eau : 8 à 15 cm. Cela permet à la spiruline de profiter au mieux de la lumière et de la chaleur.

Lumière et chaleur

Pour se développer, la spiruline, créatrice de la photosynthèse, a besoin de lumière.
Il lui faut également de la chaleur : dès que la température de l’eau atteint 20° environ, la spiruline commence à se développer. A 37°, son développement est maximal.

La seule source d’énergie que nous utilisons pour apporter lumière et chaleur est le soleil.

Sous la serre, le rayonnement solaire est maximum, et la température s’élève très vite. Attention aux coups de chaleur ! Il faut veiller à ce que le milieu de culture ne dépasse jamais 42°, ce qui serait fatal.

Il nous faut également protéger la spiruline d’une lumière trop forte le matin, lorsqu’elle est encore froide et « endormie ». Un ombrage assure un dosage modéré et progressif de la lumière.

Serre multichapelle
Serre de culture
Agitation d'un bassin avec une roue à aube
Agitation d’un bassin avec une roue à aube

Agitation

Pour que toutes les cellules de spiruline présentes dans les bassins profitent au mieux de la lumière, nous agitons les cultures avec des roues à aubes qui se déclenchent à intervalles régulier. Ce brassage permet aux spirulines du fond du bassin de remonter en surface pour accomplir leur photosynthèse.

Une production saisonnière

Produite naturellement, sans utilisation d’énergie pour chauffer ou éclairer artificiellement les cultures, la spiruline ne se développe que sur une partie de l’année, lorsque les conditions de lumière et d’ensoleillement sont suffisantes.

Baignant dans un milieu de culture idéal, chouchoutée, nourrie et baignée de soleil, la spiruline des Monts d’Ardèche se développe de mai à octobre.

Soigneusement déshydratée, puis conservée à l’abri de la lumière et de l’humidité, cette production saisonnière vous apportera ses bienfaits tout au long de l’année

Contrôle de pH du bassin
Contrôle de pH du bassin