La spiruline bio française : un trésor nutritionnel enfin à votre portée !

Spiruline bio française en Ardèche :

Depuis peu, vous pouvez choisir une spiruline biologique provenant de fermes de production françaises.

Le chemin a été long, mais c’est désormais chose faite : la Spiruline des Monts d’Ardèche est certifiée Agriculture biologique.

Nous la proposons en brindilles (paillettes) ou en comprimés de 500 milligrammes.

Comment fonctionne la certification bio ? Qu’est-ce-que cela change ? Comment choisir sa spiruline ? Quels sont ses bienfaits ? Comment l’intégrer à son alimentation ?

Un tour d’horizon complet pour faire mieux connaissance avec cette alliée hors normes de notre équilibre nutritionnel.

Pour qu’une spiruline bio française voie le jour, nous devions respecter un règlement européen spécifique (ou “cahier des charges “), comme pour toute production bio.

Les producteurs de fruits, légumes, fromages, oeufs, viandes… appliquent tous leur cahier des charges européen.

C’est pourquoi La Fédération des Spiruliniers de France avait déposé un projet de cahier des charges adapté en Mai 2015.

Mais sa validation a été retardée car entre temps, la spiruline a été classée comme « algue marine » par l’Europe.

Or elle n’est ni une algue (c’est une cyanobactérie), ni marine (elle vit en eau douce riche en sels minéraux).

Il s’en est donc fallu d’un cheveu pour que la spiruline bio française ne reste qu’un doux rêve.

Ce n’est que grâce au travail acharné de recherche et développement mené par la Fédération et les producteurs adhérents que nous avons pu trouver les solutions conformes à la fois aux besoins spécifiques de notre production et au cahier des charge.

Par contre, il existe un “régime d’équivalence » qui permet de donner un label bio AB ou / et feuille Européen…à des importations produites hors d’Europe.

Autrement dit : une grande partie de la spiruline bio est encore, aujourd’hui,  importée. 

Vous en avez sans-doute déjà vu dans votre boutique bio habituelle sans vraiment y prendre garde.

Il faut dire qu’il est parfois difficile de s’y retrouver : entre les comprimés, la poudre, les gélules, les emballages ultra sophistiqués, les contenances précises difficiles à déchiffrer…

Trouver la provenance est souvent un problème. Cherchez bien sur l’étiquette !

S’il est écrit « fabriqué en France » il s’agit le plus souvent de transformateurs qui ne font que fabriquer gélules ou comprimés à partir de poudre d’une spiruline cultivée bien loin de nos terroirs.

C’est en tout petit, sous le logo bio “feuille” européen que se situe la précieuse information que vous recherchez : l’origine de l’ingrédient constituant la “matière première”.

Si elle est cultivée sur notre territoire, vous verrez inscrit Agriculture France ; cultivée en Europe ? : “Agriculture UE” ; et si c’est “Agriculture non UE”, alors, pas de doute : ce que vous tenez en mains a été produit à l’autre bout du monde, probablement en Asie, en Inde, ou aux USA.

Les sites de production industriels d’où provient généralement cette spiruline importée s’étendent parfois sur plusieurs dizaines d’hectares ! (1 hectare = 10.000 m2).

On est bien loin des fermes françaises à taille humaine, de quelques centaines de m2 de bassins en moyenne !

Pour cultiver de la spiruline bio, Il faut la « nourrir » avec les minéraux qui lui sont indispensables, et qui proviennent de la nature : soit par extraction minière, soit par séparation depuis des composts réalisés à partir de matière organique uniquement végétale. Car elle ne se développe qu’avec un apport équilibré de minéraux.

Les producteurs français sont avant tout des paysans, et travaillent avec toutes les garanties de vous offrir un produit sûr et de qualité, avec une haute valeur nutritionnelle et gustative.

D’une manière générale, le mode de production biologique supprime l’emploi de pesticides, proscrit les OGM (Organismes Génétiquement Modifiés), interdit ou limite l’usage de vaccins et de médicaments, respecte l’environnement en contrôlant l’impact de la production sur la nature, favorise et valorise la main d’oeuvre…

Cette liste n’est pas limitative, mais permet de bien comprendre que faire certifier une production bio, c’est avant tout une obligation de moyens que l’on s’engage à respecter tout au long de la chaîne : depuis la semence, en passant par l’amendement de la terre ou la nourriture des animaux, les matières premières utilisées par les transformateurs, etc…

Attention : tous les produits bio ne répondent pas forcément au même cahier des charges. Grâce au régime d’équivalence, certaines productions de l’autre bout du monde disposeront du même logo “Feuille” européen ou du logo “AB” français.

Pourtant, il se peut que le règlement suivi dans le pays d’origine soit différent du règlement européen que nous appliquons ici, et que la qualité le soit aussi.

Tous les producteurs sont contrôlés par l’un des organismes certificateurs indépendants agréés ( Ecocert, Bureau Véritas, Certipaq…), qui s’assure que le cahier des charges est bien respecté . Pour cela, il effectue des contrôles prévus ou inopinés, des vérifications sur les factures fournisseurs, les emballages produits, ou toute autre méthode pour garantir que le producteur ne s’écarte pas du cahier des charges.

Seuls, ces deux logos assurent que votre achat est officiellement certifié bio : 

Si vous désirez une spiruline qui alliera bienfaits nutritionnels et vertus environnementales, choisissez-là locale, pour favoriser l’agriculture paysanne.

Le meilleur conseil est donc de choisir une ferme française à taille humaine, si possible, près de chez-vous.

Car alors vous pouvez poser toutes vos questions au producteur qui saura vous conseiller.

Vous pourrez même aller visiter sa ferme !

Il est recommandé de vérifier trois critères primordiaux pour une production de haute qualité :

  1. La qualité de l’eau

La spiruline est aquatique !

C’est pour cette raison qu’on la désigne souvent, à tort, comme une algue ou une micro-algue. Vous ne voudriez pas d’une algue récoltée dans une mer polluée ? Il convient donc de savoir dans quelle eau pousse votre spiruline, car vous allez la manger ! Elle ne doit vous apporter que des bienfaits, en favorisant votre tonus et votre vitalité.

Or, elle a la faculté de fixer les métaux lourds. On dit que c’est un “chélateur“.

C’est très intéressant pour une cure détox. Mais elle peut aussi très bien fixer le plomb, le mercure ou l’arsenic éventuellement présents dans son milieu de culture…

Dans ce cas, elle pourrait avoir fixé ces éléments indésirables, que vous assimileriez en plus de ses nombreux apports alimentaires bénéfiques comme les protéinesminéraux et antioxydants.

Dommage !

Il est donc recommandé de vérifier que l’eau utilisée dans les bassins de culture est propre à la consommation humaine.

  1. Des méthodes douces de production et de récolte

La spiruline est microscopique. Pour la récolter, nous filtrons avec soin une partie des bassins. Cela se fait de manière traditionnelle, sur un filtre à maille très fine. Nous obtenons une crème onctueuse d’un vert très “végétal”, appelée “biomasse”. Tout le liquide retourne au bassin où il est recyclé en permanence.

C’est par cette méthode douce que nous préservons la vie et l’intégrité des cellules fragiles de la spiruline.

Certaines méthodes utilisées en production industrielle sont beaucoup moins précautionneuses !

  1. Un séchage à basse température

A partir de la “biomasse” obtenue après filtration, nous procédons d’abord à une extraction du liquide résiduel, par pressage doux ou par le vide. La pâte obtenue est un aliment sain et naturel que l’on nomme “spiruline fraîche“. A ce stade, elle doit être consommée très vite et conservée au froid.

Pour assurer sa conservation et préserver votre santé, la spiruline est donc déshydratée, afin de vous être proposée sous forme de produit sec, de longue conservation et facile d’utilisation.

Pour y parvenir tout en préservant sa richesse nutritionnelle, les fermes françaises appliquent une méthode très douce de séchage à basse température.

Chez Spiruline des Monts d’Ardèche, nous confectionnons d’abord de fins spaghettis à partir de la pâte fraîche obtenue après le pressage. Nous les disposons sur des claies qui sont introduites dans un séchoir. Là, elles vont être ventilées par convection, avec une température de 42 degrés maximum. Cette méthode garantit la préservation des principes actifs les plus intéressants pour l’alimentation : vitamines, enzymes, antioxydants, phycocyanine (le fameux pigment bleu )…

Dans de nombreuses productions industrielles, c’est une toute autre méthode de séchage qui est employée ! On appelle cette méthode le spray drying ou l’atomisation.

Les cellules de spiruline sont d’abord “passées à la moulinette” et réduites en bouillie, avant d’être instantanément transformées en poudre par un flash de température à près de 200 degrés, qui évapore le liquide en un instant ! La poudre ainsi obtenue est très fine. On la retrouve telle-quelle en sachets, ou encore en gélules.

Souvent considérée comme un complément alimentaire moderne, la spiruline est avant tout une nourriture traditionnelle et naturelle à haute valeur nutritionnelle, prisée par de nombreux peuples sur la planète depuis des temps immémoriaux !

Sa consommation est recommandée à tous, pour sa teneur incroyables en nutriments.

Ainsi, c’est l’aliment le plus riche en protéines : 60 à 70 pourcent !

Ses protéines sont complètes et sont connues pour contenir tous les acides aminés, y-compris les 8 dits “essentiels”. Un apport non négligeable, notamment pour les sportifs ou les végétariens / Vegan.

Elle est une très bonne source de fer. Son fer est biodisponible, très assimilable, et aide à lutter contre la fatigue. Le fer est très important pour les femmes enceintes, les sportifs, et les personnes anémiées.

C’est aussi un cocktail très intéressant de vitamines :

  • Bêta-carotène (précurseur de la vitamine A )
  • Vitamines du groupe B : B1, B2, B3, B6, B9… Attention : la spiruline n’est pas une source reconnue de vitamine b12 pour les personnes carencées.
  • Vitamine E : un nutriment antioxydant naturel puissant qui favorise le bon fonctionnement du système immunitaire.

Une source de minéraux : Fer, phosphore, potassium, magnésium, cuivre, zinc, manganèse…

Des pigments : chlorophylle, Bëta-carotène, phycocyanine.

Sa composition favorise la pousse et la qualité des cheveux et des ongles, car elle aide à rééquilibrer notre organisme.

La spiruline, c’est au final un véritable fortifiant naturel complet reconnu pour aider à lutter contre la fatigue, soutenir notre immunité et notre énergie, favoriser l’effet détox, les performances et la récupération.

Un ingrédient privilégié de votre forme, une partenaire de vos défenses immunitaires et une alliée de votre santé au naturel !

En brindilles (ou paillettes), la spiruline se consomme comme un condiment : une cuillère à café par jour (3 grammes), directement saupoudrée sur une salade, une compote, mélangée dans un yaourt ou un smoothie. On peut aussi l’intégrer à de nombreuses recettes de cuisine, à condition d’éviter de la cuire, pour préserver ses précieux apports.

En comprimés, c’est la version “complément alimentaire” simple et pratique : il suffit d’avaler 6 comprimés de 500 milligrammes par jour, de préférence le matin ou à midi (car la spiruline favorise l’énergie), avec un verre d’eau ou de jus de fruits.

Quel que soit le mode retenu, en brindilles ou en comprimés, il est recommandé de faire une cure de 3 semaines à un mois minimum, à raison de 3 à 5 grammes par jour.

On conseille en général de commencer sa toute première cure par 1 g par jour, puis d’augmenter progressivement jusqu’à 3 grammes par jour sur une semaine, afin de laisser le temps à votre organisme de s’habituer aux effets positifs de la spiruline.

Puis votre cure se poursuivra naturellement pendant un mois dans l’idéal.

Lorsque vous aurez ressenti ses bienfaits et éprouvé ses propriétés sur vous-mêmes, il vous sera facile de régler votre consommation par la suite, de façon intuitive.

Petit indice : il est généralement recommandé au moins une cure à l’entrée de l’hiver et une autre au printemps. Deux périodes où l’organisme est mis à rude épreuve et doit être maintenu au mieux de ses capacités.

Mais rien n’empêche d’intégrer la spiruline à ses habitudes alimentaires quotidiennes, dès lors que vous connaissez son origine et que vous êtes certains de sa qualité (notamment absence de métaux lourds).

Avant tout, quelques précautions d’ordre général. La spiruline doit être consommée dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée. Il est conseillé de la conserver à l’abri de l’air, de la chaleur et de l’humidité. Ne pas la laisser à la portée des enfants.

Elle est le plus souvent considérée comme un complément alimentaire ; on recommande donc de ne pas dépasser la dose recommandée.

Tout le monde peut profiter de la spiruline. Depuis le plus jeune âge des enfants jusqu’aux seniors, quelle que soit son activité chacun tirera parti de ses propriétés anti-fatigue et rééquilibrantes.

D’autre part, la spiruline n’a nullement vocation à remplacer quelque aliment que ce soit. Ainsi, par exemple, même si elle contient 60 pourcent de protéines en moyenne, nous n’en consommons que quelques grammes… ce sera un bon apport, mais insuffisant pour combler la totalité des besoins en protéines d’une personne.

Nous la consommons bien comme un complément alimentaire. Il faut donc regarder ses qualités nutritionnelles sous l’angle de l’incroyable richesse de sa composition et de la synergie très positive engendrée par la présence de tous ces nutriments réunis dans le même aliment.

Par conséquent, focalisons-nous davantage sur la qualité que sur la quantité de ses apports. Ses bienfaits seront décuplés si elle prend place dans un mode vie sain et équilibré.

Venons-en à présent aux éventuelles contre-indications.

Comme toute nourriture, la spiruline peut être déconseillée à des personnes souffrant de certaines pathologies. Non-pas en tant que spiruline, mais pour certains des nutriments qu’elle apporte et qui sont à limiter pour ces personnes.

  • La spiruline est riche en fer. Elles donc déconseillée aux personnes souffrant d’hémochromatose, comme toute nourriture riche en fer.
  • La spiruline contient tous les acides aminés. Elles donc déconseillée aux personnes souffrant de phénylcétonurie, comme tous les aliments dont les protéines contiennent, parmi les acides aminés, la phénylalanine.
  • La spiruline est riche en bêta-carotène. Dans certains cas, elle peut être déconseillée aux gros fumeurs.
  • La spiruline est source de vitamine K. Lors de certains traitements anticoagulants, elle peut être déconseillée. Demander l’avis votre médecin, car cela dépend du type de médicament utilisé dans votre traitement.
  • Enfin, elle est reconnue pour favoriser la vie des cellules et le fonctionnement optimum du système immunitaire. Il est donc préférable de prendre l’avis de votre médecin, en cas de traitement immunosuppresseur ou de chimiothérapie.

La spiruline est un pur produit de la nature, dans lequel rien n’a besoin d’être transformé, extrait ni ajouté, car elle se suffit à elle-même.

Vérifiez donc avant tout que le produit que vous envisagez d’acheter ne contient rien d’autre que de la spiruline.

Assurez-vous également que vous disposez des coordonnées du producteur, ou au moins d’une garantie de spiruline “cultivée en France”. Souvenez-vous que la mention “fabriqué en France” ne signifie à peu près rien…

Une fois que vous aurez sélectionné une spiruline, goûtez-là ! Toutes les spirulines sont différentes, en fonction du terroir, de l’altitude, de l’eau, des méthodes de culture, de séchage…

Il en est de la spiruline comme des bons vins : à vous de découvrir celle qui vous conviendra le mieux, à la fois pour son goût et pour les effets positifs que vous en retirerez.

La spiruline des Monts d’Ardèche est locale et se développe dans une eau de source de montagne potable. Elle est récoltée et filtrée de façon traditionnelle, puis séchée à la ferme à basse température. Ainsi, notre spiruline reste crue, et présente une composition idéale préservée. Et en plus, c’est une spiruline certifiée bio par Ecocert !

Nous garantissons à nos clients que nos produits ne contiennent que de la spiruline, et rien de plus !

Rien n’est ajouté, rien n’est enlevé.

Vous pouvez la retrouver chez nos partenaires revendeurs, venir l’acheter en direct à la ferme, ou encore la commander sur notre site Web.

Nos autres articles

Spiruline Bio sur Sud Radio

Sud Radio interview Pascal Sud Radio s’intéresse à la spiruline Bio Française ! Benjamin Glaise interview Pascal dans son émission les lève-tôts du Emission du

Sachets de spiruline des Monts d'Ardèche en brindilles et en comprimés

Foires et salons

Septembre 2022 Octobre 2022 Novembre 2022 Décembre2022 Samedi 10 septembre Foire bio Aurec/Loire Dimanche 25 septembre Salon de l’agriculture Ardechois Domaine du Pradel 07170 Mirabel Samedi